contact AASO :v.lechantoux@aero-aaso.com |

Samir Bouaziz a obtenu son diplôme d'ingénieur en Electronique à l'Université U.S.T.H.B Bab Ezzouar en Algérie, avec la mention Major de sa Promotion. Il a ensuite bénéficié d'une Bourse d'étude pour obtenir sa thèse de doctorat à l'université de Paris Sud en 1992. Monsieur S. Bouaziz est actuellement professeur des universités  en Systèmes Embarqués et architecture d'instrumentation des systèmes complexes au sein du laboratoire SATIE (Systèmes et Applications des Technologies de l'information et de l'énergie, UMR CNRS 8029)  à l'Université de Paris Sud. Sa partie enseignement s'effectue en électronique et informatique Industrielle embarquée, au sein de l'école d'ingénieurs Polytech Paris sur, où il est responsable du département Electronique Energies Systèmes (Ecole reconnue par le GIFAS).

Il a encadré plusieurs thèses de doctorats en France, des thèses en cotutelle avec l'Algérie et le Maroc. Il est auteur de plus d'une centaine de publications Internationales et d'ouvrages scientifiques et a participé à de nombreux projets scientifiques à caractères industriels. Ses travaux portent sur la compréhension des systèmes autonomes complexes mobiles (motos,autos, drones) et la maîtrise de ces derniers.

Monsieur Bouaziz est chargé de mission d'actions avec l'Algérie, pour la Direction des Relations Internationales de son université Paris Sud et siège en tant qu'élu auprès de plusieurs instances de représentations de l'université et de son école (conseil de gouvernance et de perfectionnement) . Il est expert scientifique pour le CIR (Crédit Impôt Recherche) et l'ANRT en France. Monsieur Bouaziz est passionné du monde aéronautique, membre de l'association Paris Jet Simulation (à l'aéroport de Toussus le Noble) et de l'association Aviation Sans Frontière. Il y effectue des vols virtuels en réseau en conditions réalistes et sensibilise par ce vecteur les jeunes au monde de l'aéronautique. Il a participé à l'organisation du 1er Salon de l'aéronautique, de la simulation et du Drone qui s'est déroulé à Oran en 2014 et plusieurs journées de la simulation à l'Ecole Nationale Polytechnique d'Algérie, avec qui il mène une action de recherche et de formation.